Promotion culturelle : Plus de 100 millions pour artistes burkinabè

Le bureau burkinabè du droit d'auteur (BBDA) met à la disposition des artistes membres une enveloppe financière de 116 millions de francs CFA pour la promotion culturelle.

L'annonce a été rendue publique le mercredi 18 avril 2012 lors d'une conférence de presse animée par monsieur Balamine Ouattara, Directeur général du BBDA. Au cours de la rencontre avec les journalistes tenue dans la salle de conférences du BBDA, Balamine Ouattara entouré de ses collaborateurs à laisser entendre que les artistes membres du BBDA peuvent dès à présent candidater aux fonds pour la promotion culturelle.
BBDA Siège
Le montant s'élève à près de 116 millions de francs CFA. Ce fonds est destiné aux artistes ayant leur carte de membre en cours de validé qui ont projet artistique viable et qui n'ont pas les moyens de le réaliser » a t il a declaré. Dans ses explications, Balime Ouattra dira que le fonds existe depuis 2006 et est beaucoup sollicité par les artistes mais de façon spontanée. Après des années de fonctionnement un peu « artisanal », la structure opte aujourd'hui pour une gestion plus professionnelle et transparente. Le fonds consiste à un appui financier ou à un prêt remboursable suivant des modalités « souples ». Le prêt est sans intérêt et la durée n'a pas été préétablie.

Pour accéder au fonds, l'activité ou le projet doit répondre aux critères suivants : être pertinent, être fiable, justifier d'un apport personnel d'au moins un quart du budget, être réalisable au Burkina Faso, contribuer à la promotion du patrimoine national.

La formule adoptée consiste à confier l'analyse des projets à un collège de personnes ressources, un huissier de justice et un comité de gestion. Ledit comité sera composé de neuf (9) professionnels issus de différents champs artistiques (musique, littérature, chorégraphie, art graphique et plastique, art dramatique, audiovisuel). « Des appels à projets culturels pour financement seront lancés périodiquement et les artistes seront inviter à y postuler » a mentionné le Directeur général de la structure.

Le fonds de promotion culturelle est à l'origine un panier commun provenant d'un pourcentage prélevé lors de la perception du droit d'auteur et qui est destiné à la promotion culturelle et à résoudre certaines situation relevant du social. Il s'agit tout simplement de l'argent des artistes qui retournera aux artistes.

Ab Bayili
Lefaso.net

burkina faso ouagadougou culture artistes promotion musique tackborsé warba liwaga traditionnelle variété coupé décalé zouk jazz