Kundé 2013 - Ce sera le 26 avril prochain

Sidwaya - Kundé2013Le commissariat général des Kundé, avec à sa tête le commissaire général Salfo Soré alias Jah Press, était face aux journalistes le mercredi 13 mars 2013 pour leur faire part de deux informations essentielles, notamment la date retenue pour les Kundé 2013 et l'essentiel de ce que a été produit de façon générale en oeuvres discographiques. La date à retenir donc pour l'édition de cette année est le vendredi 26 avril prochain.

26 avril 2013. C'est la date retenue par les organisateurs des Kundé pour la tenue de la 13e édition des trophées de la musique au Burkina Faso. Cette date a été communiquée aux hommes et femmes de médias le mercredi 13 mars dernier au cours d'une conférence de presse tenue au nouveau siège de Biz'art productions. Le deuxième point à l'ordre du jour de cette rencontre était la liste des productions discographiques sorties entre le 1er mars 2012 et le 28 février 2013. Selon les organisateurs, il a été recensé au total 286 oeuvres musicales, 199 clips, 72 albums de musique religieuse, 9 oeuvres de musique traditionnelle, 214 oeuvres de musique profane, 38 artistes féminins dont 20 religieuses, 3 artistes étrangers vivant au Burkina, 5 artistes burkinabè de la diaspora, 44 kundéables.

Cependant, la liste reste, de l'avis de Boureima Djiga, à parfaire. Dans l'ensemble, il y a eu une nette progression à tous les niveaux sauf au niveau des artistes étrangers vivant au Burkina où une régression de 5 artistes a été enregistrée, soit 8 artistes en 2011-2012 contre 3 en 2012-2013. Répondant aux différentes interrogations des journalistes, le commissariat général des Kundé fera remarquer que pour l'heure, il lui est impossible de donner certaines informations relatives notamment à une probable augmentation ou baisse des différents prix qui seront décernés au soir des Kundé et à la qualité du plateau artistique qui aura la charge d'animer la soirée.

Les hommes de médias n'ont pas manqué de revenir également sur la contribution du gouvernement au bon déroulement de cet événement d'envergure internationale. Salfo Soré et son équipe répondent : « Nous recevons chaque fois des marques de reconnaissance de la part du gouvernement qui ne cesse de nous encourager et cela n'a pas de prix ». Et de poursuivre : « Nous essayons de faire ce que nous pouvons. Que les gens nous comprennent aussi ! Si nous avons plus de moyens, nous ferons plus ». Pour ce qui est des critères de sélection des artistes « kundéables », il faut retenir que seuls les artistes ayant au moins deux albums à leurs actifs seront retenus. Quant aux nominés, les critères seront bien définis lors des prochaines rencontres.

- Lepays

musique burkinabè burkina faso ouagadougou warba liwaga traditionnelle variété talents rap zouk hiphop coupé décalé cérémonie récompences kundé