« In-out-dance festival » : sept pays ont pris part à l’événement

inoutfestival-bobo2016La compagnie Tamadia a organisé la cérémonie officielle d’ouverture d’ « In-out-dance festival », le jeudi 11 février 2016 à Bobo-Dioulasso. Cette 3eédition s’est tenue sous le thème « La politique culturelle, sur quel pied danser ? ».

La cérémonie officielle d’ouverture de « In-out-dance festival » a eu lieu le jeudi 11 février 2016 à Bobo-Dioulasso. Il s’agit de la 3eédition du festival organisée par la compagnie Tamadia. Cette édition s’est tenue sous le thème « La politique culturelle, sur quel pied danser ? ». Selon le directeur du festival, Aguibou Bougobaly Sanou, cette année, une trentaine de festivaliers de trois pays, notamment le Mexique, l’Inde et Taïwan n’ont pas pu effectuer le déplacement à cause de l’insécurité qui a régné au Burkina Faso, et au retard de réponse de certains partenaires. Mais les festivaliers du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la France, du Mali, du Sénégal et de la Suisse ont effectué le déplacement. Pour la directrice régionale de la culture et du tourisme des Hauts-Bassins, Aline Carama, « In-out-dance festival » est une belle opportunité pour la région. « L’initiative est encouragée et accompagnée par le ministère de la Culture, même si le festival n’a pas eu de soutien cette année pour que les choses se passent bien, car le pays a traversé des épreuves », a-t-elle souligné. Selon l’ambassadeur des Etats-Unis, Thulinabo Mushingui, le monde est un village global et donc « nous devons tous travailler ensemble pour le développement et pour gagner. Ainsi, le but de ce festival, c’est de nous rapprocher, qu’on soit Américain ou Burkinabé, ou qu’on soit étranger ou local ». Et de souligner que l’ambassade des Etats-Unis a accompagné pour la troisième fois ce festival euphorique, malgré la crise qui a frappé le Burkina Faso. Il espère également qu’il y aura une prochaine édition.  

 

Seyka Yé Djènèba BARRO - AIB

spectacle burkina faso ouagadougou afrique festival bobo dioulasso découverte africaine in out danse contemporaine diversité compagnie tamadia