Floby a testé sa popularité ce 30 juin 2012 - Floby ou la Grande audace !

Quoi que tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie. " Cette citation de Johann Wolfgang Von Goethe, l'artiste musicien Floby l'a bien comprise et l'a mise en pratique ce 30 juin 2012 au Stade du 4 Aout au Burkina Faso. Faire le lancement de son 3ème album dans un stade vaste de 45 000 places a commencé tel un  rêve à bourgeonner dans l'esprit de Floby et de son producteur BEN KELLY.

Floby : son test de mobilisation et de popularité ! © ArtisteBfAnnoncée depuis la première conférence de presse du 22 juin 2012, l'idée d'organiser un concert dans le plus grand stade du Burkina Faso est revenue sur la table pendant la seconde conférence de presse du mardi 26 Juin 2012. Quel courage ! ou du moins, quelle audace de vouloir "rentrer dans la cour des grands" comme le disait Floby quant on sait que sur 38 dossiers de demande de soutien, une seule demande a été favorable. Retenez bien ! 1 sur 38. C'est vraiment un score maigre qui a failli dérouter le premier responsable de WENDPANGA PRODUCTION :  " 1 / 38, c'est vraiment regrettable  et  moi, pour  vous dire la vérité, j'ai vraiment eu peur. A 3 semaines de l'évènement, on n'avait pas encore de réponses ; alors on se demandait  s'il ne valait pas mieux freiner. Mais Dieu merci, nous avons eu le bon réflexe, nous avons décidé de foncer" . Ils ont donc décidé de foncer avec courage et audace.  Du côté de TELECEL FASO, le score 1/38 n'est pas un indicateur valable pour ébranler leur foi. Dramane GANSORE, comme un prophète l'a dit haut et fort à notre micro : " l'indicateur premier que nous avons considéré, c'est la foi qu'on a en l'artiste,  la foi en la structure qui l'accompagne et qui fait un travail sérieux. Pour nous, ces deux indicateurs premiers nous suffisent  amplement pour accompagner l'artiste"

Eh oui !  L'histoire a donné raison à WENDPANGA PRODUCTION et à TELECEL FASO pour leur analyse et leur vision assez grande des choses. En effet, ce futFlobyPleure.jpg un stade à moitié plein que nous avons vu ce soir du 30 juin. Nous avons beaucoup marché, nous nous sommes suffisamment faufilé dans la foule, nous avons aussi tendu l'oreille. Mais un seul écho nous revenait à l'oreille " jamais on n'a vu un artiste national mobiliser tant de monde". Mais au fur et à mesure que le concert prenait de l'altitude, il y  avait comme une fierté nationale qui se tissait et unissait les fans toute appartenance confondue. De la musique, on en a eu mais les débordements, n'ont pas manqués également. A propos  justement de débordement, nous aurions appris qu'un soit disant fan aurait profité de la bousculade pour arracher  la montre de floby . Heureusement que l'artiste n'a plus voulu de la montre; ce qui fut le bonheur de notre brave fan qui repartit en courant. Restons  toujours dans  ce chapitre de débordement pour signaler le cas de cet enfant de 9 ans qui a failli se faire lyncher par quelques badauds. En effet, Floby aurait donné 20 000 frs à cet garçonnet qui est monté jusqu'au podium pour le soutenir. Malheureusement, c'est un geste qui n'a pas échappé aux badauds qui se sont  tout de suite rué sur le petit garçon pour lui apporter une soit disant protection. Le garçon a préféré verser des larmes chaudes et  crier au  secours, que de laisser échapper les 2 billets craquants de 10 000frs. Malgré les multiples secours, le petit  n'a pas ouvert son poing qui renfermait la fameuse somme de 20 000 frs. Qui est fou !
Nous retenons que ce concert du 30 juin est la preuve que nos artistes peuvent mieux faire pour peu qu'on les soutienne. Ce 30 juin marque également le début d'une histoire, celle de l'éveil des consciences de nos artistes. Comme le disait  ce journaliste et polémiste Barbey d’Aurevilly   "Quand le génie de l'invention s'éteint, c'est le génie de l'histoire qui s'éveille".

Source: Patrick COULIDIATY - ArtisteBF