« Flèche » met son premier album sur le marché discographique

La maison de production "Seydoni Burkina" a organisé la dédicace du premier album de l'artiste « Flèche », le vendredi 15 novembre 2013 à Bobo-Dioulasso. Cet album baptisé « Touganranké » qui signifie aventurier, comprend 10 titres.

Pour son premier album musical, l'artiste « Flèche » a choisi le nom « Touganranké ». Des thèmes relatifs à l'aventure, à la femme, au destin s'y dégagent. De son vrai nom Ousmane Traoré, Flèche est un jeune artiste issu d'une lignée de musiciens.

Il est né à Koutiala au Mali, et a intégré dès son jeune âge, l'orchestre du célèbre chanteur malien, Abdoulaye Diabaté qu'il considère comme son mentor et père spirituel. Sa passion et sa rigueur pour la musique lui permettent dès 1997 d'être lauréat du concours intitulé « Doudou ba top du Mali ».

La profondeur de ses textes qui "voyagent" dans le temps et le "transpercent" comme la pointe d'une flèche ont conduit un de ses admirateurs à lui donner le surnom de Flèche qui, depuis, est devenu son nom de scène.

En 2003, à la suite d'une prestation, il décroche un contrat pour être le leader vocal du groupe « Dofini power » de Bobo-Dioulasso. Sept ans plus tard, il bénéficie d'une formation de l'Institut français de Bobo-Dioulasso animée par le célèbre arrangeur et instrumentaliste malien Cheick Tidiane Seck.

En 2011, Flèche a été retenu lors du grand concours de musique organisé par Seydoni Burkina, ce qui lui permet d'enregistrer son premier album. Pour le directeur de Seydoni Burkina, Prosper Traoré, Flèche a enregistré son album dans de bonnes conditions et il est sur le marché discographique. « Actuellement, la promotion de l'album se déroule normalement.

L'artiste est programmé pour les Nuits atypiques de Koudougou et après, il aura des spectacles au Burkina Faso, dans d'autres pays africains et occidentaux", a-t-il déclaré.

Par ailleurs, M. Traoré a indiqué que Flèche est un artiste hors pair, qui se défend bien. Pour Flèche, la sortie de ce premier album est le fruit d'un dur labeur. Il a remercié son producteur et tous ceux qui le soutiennent dans sa jeune carrière.

« Je suis ému par la présence du public au cours de cette dédicace. Je dis encore merci à mes fans et j'invite les autres artistes à se battre pour le succès des œuvres musicales au Burkina Faso », a-t-il conclu.

Sidwaya

musique artiste burkinabè burkina faso ouagadougou bobo dioulasso nouvel album mali flèche ousmane traoré touganranké malien