FESTIMA 2016 : plus de 2 500 masques attendus

Plus de 2500 masques issus de plusieurs pays africains seront présents au Burkina Faso pour la 13e édition du Festival international des Masques et des Arts (FESTIMA) de Dédougou, prévu du 27 au 05 mars 2016, ont annoncé jeudi les organisateurs.

«Nous avons invité des masques du Benin, du Togo, de la Côte d’Ivoire, du Mali du Sénégal et en termes de diversité nous allons montrer un échantillon des masques en fibre, en feuille en paille en tissu et en écorce», a indiqué le secrétaire adjoint à l’organisation du FESTIMA, Léonce Ky au cours d’une conférence de presse.

Ce grand rendez-vous d’expression du masque africain va également connaitre la participation de plus de 100 mille visiteurs, de touristes, de chercheurs et de praticiens.
Au menu des activités programmées, M. Ky a indiqué qu’il aura entre autres, des prestations de masques pour donner l’opportunité aux festivaliers de découvrir les aspects immatériels du masque et des expositions qui seront des espaces de sensibilisation et d’éveil.

Il ajouté que des forums sont prévus en rapport avec le thème général «20 ans au service de la sauvegarde du masque, créer les infrastructures de la sauvegarde du masque africain».

M. Ky a en outre indiqué que l’innovation majeure pour cette édition sera la parade au cours de laquelle 500 masques des pays invités vont défiler sur près de 2km.

Il a cependant rassuré qu’ « il n’y a pas à s’inquiéter » au cours de ce festival car toutes les dispositions sont prises pour permettre aux festivaliers d’être en sécurité.

Cette 13e Edition célèbre en même temps les 20 ans d’existence de l’Association pour la Sauvegarde des Masques(ASAMA). 

AIB

burkinabè burkina faso ouagadougou festival culture arts africains village 2016 masques tradition dedougou