DJ Débordo pose un lapin à ses mélomanes de Koudougou

concert-debordoL’artiste musicien ivoirien Dj Débordo, annoncé en grandes pompes au Burkina Faso pour une série de concerts a manqué à l’appel lors de la dernière étape à Koudougou, plantant en rade ses fans sortis nombreux.

Arrivé à Ouagadougou le 28 juin 2013, sous la houlette de Guillaume Vergès, pour une série de spectacles à Bobo-Dioulasso, Ouagadougou et Koudougou l’artiste s’était négativement illustré lors de la conférence de presse. Snobant les journalistes, il préférait tourner le dos à la presse ou encore tripoter son téléphone portable, quant ceux-ci lui posaient des questions.

Un comportement qui s’avérerait insignifiant au regard de ce que l’artiste réservait lors de sa tournée. En effet, à la première étape de Bobo, l’artiste, après ses frasques dans les maquis et boites de nuit, n’a trouvé mieux que de réclamer une bouteille de whisky en plein spectacle, à la surprise générale des spectateurs. Naturellement, c’est donc un peu éméché qu’il terminera son concert, pour ne pas dire sa beuverie.

Il récidivera à Ouagadougou lors de son spectacle sur le site du SIAO en réclamant «sa bouteille» de whisky, qu’il videra cette fois-ci avec ses acolytes de danseurs et grillant par moment des cigarettes devant une foule stupéfiée.

En outre, après avoir donné son accord de principe pour prendre part à l’enregistrement de l’émission culte de la télévision nationale "CAFÉ" de Papus Zongo, Dj Débordo manquera à l’appel, entraînant du coup l’annulation de l’émission.

L’artiste ivoirien brillera davantage par son absence à son propre concert de Koudougou le dimanche 30 juin, provoquant ainsi le courroux des habitants de cette ville, baptisé la «Benghazi du Faso» car réputée pour ses multiples manifestations.

Selon certaines indiscrétions, DJ Debordo aurait préféré s’envoler pour Lomé où il aurait signé un contrat «juteux» pour ce jour même avec la star du football togolaise Emmanuel Adebayor.

Ce mauvais coup de Dj Débordo vient raviver la douleur des fans du coupé-décalé qui s’étaient vu, il y’a quelques mois, posé un lapin par DJ Arafat.

Celui-ci avait, au cours d’un récent séjour à Ouagadougou, demandé pardon à la population burkinabè, par l’intermédiaire du Moogho Naaba Baongo, empereur de Mossé (ethnie majoritaire au Burkina).

Koaci.com

dj debordo leekunfa concerts live burkina faso ouagadougou bobo dioulasso koudougou tournée telecel sponsor polémique déboires