Concert Gala de Patience Dabany à Ouaga : Malgré ses 68 ans, « la Mama » a assuré

L'artiste-musicienne gabonaise, Patience Dabany, a donné un concert le Vendredi 30 mars 2012, à Ouagadougou, en présence de la première Dame, Chantal Compaoré et de l'ambassadeur du Gabon au Burkina.

Le palais des sports de Ouaga 2000 dans la capitale burkinabè était en ébullition le vendredi 30 mars 2012. La chanteuse Patience Dabany, affectueusement appelée la “Mama“, a tenu en haleine les spectateurs de la soirée. Les Ouagalais ne se sont pas fait prier pour effectuer nombreux le déplacement. Ils n'ont pas été déçus, car “la Mama“ n'a pas fait dans la dentelle. Malgré l'âge (plus de 68 ans), elle a, pendant une heure, chanté et dansé. La “Mama“ a passé en revue ses titres-phares dont “ Associé“, “Ton disque est rayé“, “On vous connaît“, “L'amour d'une mère“, “Téléphone-moi“. Des chansons repris en chœur par un public visiblement acquis. La première Dame du Burkina, Chantal Compaoré, marraine de la soirée, a même esquissé des pas de danse avec la diva gabonaise.
Le Concert de Patience Dabany à Ouagadougou
« Il faut dire que c'était une soirée-souvenir de ce qu'elle a pu faire pendant toutes ces années. Pour moi, ça été un réel plaisir de la revoir sur scène », a-t-elle laissé entendre. Pour Chantal Compaoré, la chanteuse gabonaise, au vu de ses performances sur scène, est à féliciter et à encourager. « Je suis très contente de la retrouver en si grande forme. C'est merveilleux, elle n'a pas changé du tout, c'est toujours la même. Je tiens à lui dire merci d'être venue au Burkina Faso et c'est l'occasion de lui dire qu'elle est chez elle ici », a-t-elle ajouté. Selon Patience Dabany, malgré son programme chargé, elle a accepté l'invitation, parce que « Le Burkina, c'est chez moi et je suis très heureuse d'être là pour communier avec le public burkinabè ».

Parlant de public, elle l'a trouvé “fantastique“. La structure organisatrice de l'évènement, Promo Pub, elle, a situé la venue de la chanteuse gabonaise dans le cadre de la commémoration de la Journée internationale de la femme. Pour elle, une partie des fonds récoltés servira à financer des œuvres caritatives dédiées aux femmes. Des artistes nationaux ont fait la première partie du spectacle. Sissao, Rovane, Mariam Bissongo et Smarty ont égayé la salle par des sonorités bien connues du public.

Lassané OUEDRAOGO (Stagiaire) - SIdwaya

gabon gabao patience dabany concert gala burkina faso ouagadougou musique tackborsé warba liwaga traditionnelle variété