Concert de Patience Dabany à Ouaga ... Coup de gueule !!

Le Samedi 31 Mars dernier, Patience Dabany, la célèbre artiste gabonaise donnait un concert unique au Stade du 4Aout à Ouagadougou.  A l'issu du concert, des fans ont manifestés leurs mécontentements quand à l'organisation de cet évènement, qui semblait être grandement baclé. Fasomoov vous fait partager la réaction d'un fan de l'artiste.

Selon plusieurs sources, malgrès la popularité incontestée de l'artiste gabonaise, l'évènement aura attiré seulement entre 1500 et 2000 personnes ce Samedi 31 mars 2012. De grands efforts ont pourtant été notés tant sur le cadre sécuritaire, materiel, et medical : par exemple un podium géant, venu de Côte d'Ivoire, a été installé.
Après une longue attente les portes du stade se sont ouvertes à 18h, laissant place à une bagarre à l'interieur entre les techniciens et les forces de l'ordres, manifestement pour des causes de désaccords sur l'organisation. A la suite d'une deuxième longue attente, aux environs de 20h, les premières apparitions scèniques se font voire, avec des artistes locaux en première partie (Sissao, Smarty, Sana Bob, ...). Et enfin ce n'est que vers 21h que la star de la soirée à commencer son spectacle tant attendu.




Omar

" Je voudrais exprimer ma colère et mon indignation sur l'organisation du concert du Stade du 4 août. Le concert était prévu à 16h, j'ai pris des dispositions pour arriver à 15h avec mes enfants afin d'éviter les bousculades. A 15h il y avait à peine du monde, j'ai dit Dieu merci mais il se trouve que les portes du stade étaient encore fermées. Nous avons attendus, jusqu'à 16h, 17h, 18h, oui c'est à 18h que les portes du stade se sont ouvertes. L'attente était longue et éprouvante car les enfants sont en bas âges. J'avais prévu de rentrer à 19h en me disant qu'en 3h de concert j'en aurais eu pour mon argent et les enfants aussi seraient fatigués et auraient déjà faim. Donc nous avons pénétré à l'intérieur du stade à 18h et on s'est installé. On a très vite constaté qu'il n'y avait pas beaucoup de monde mais bon, on avait beaucoup attendu dehors, il fallait maintenant que "la Mama" vienne enfin chanter. Mais voilà, l'orchestre a contunué à faire ses essais. Après encore 1h30 d'attente à l'intérieur du stade, on n'en pouvait plus, les enfants étaient épuisés et moi j'étais excédé par tant de legèreté. A 19h30, donc 30 mn après l'heure à laquelle je devais ramener tout le monde, enfin quelqu'un commence à parler au pauvre public qui attend depuis des heures et des heures. A ce moment là, je voulais juste voir Patience Dabany apparaitre avant de partir. Mais on demande au public de se rassembler sur un coin du stade. Il ne fallait pas voir les gens, surtout les jeunes et les femmes escalader les barrières qui séparent les tribunes du stade. Dès lors, le privilège d'avoir payé 5000 ou 2000 FCFA était perdu. Tout le monde s'est retrouvé dans les mêmes tribunes. Après ce remu ménage, on nous annonce les artistes qui vont chauffer le plateau, en attendant toujours Patience Dabany. Là j'étais vraiment excédé et je n'en pouvais plus. J'ai quitté le stade très deçu et frustré. Je ne savais quoi dire aux enfants. Mais franchement, comment est-ce possible? comment peux t-on prévoir une manifestation à 16h et qu'elle n'ait pas commencé à 20h? Je ne comprends pas. Pourquoi ne pas dire quelques mots au public pendant tout ce temps? Je m'insurge contre le mépris des organisateurs des évenements culturels, quand allez-vous être enfin sérieux? Pourquoi donnez-vous toujours cette image de l'Africain incapable de tenir ses engagements? "
Omar

Faites comme Omar, et n'hésitez pas à donner vos impressions !!

gabon gabao patience dabany concert gala burkina faso ouagadougou musique tackborsé warba liwaga traditionnelle variété