Cinéma : et de huit, pour le festival ciné droit libre

Le comité d’organisation du festival Ciné droit libre était face à la presse le samedi 23 Juin 2012 à l’Institut Français. Au cours de cette conférence, Abdoulaye Diallo, coordonateur du festival s’est prêté au jeu de questions-réponses des femmes et hommes de média afin de dévoiler le programme de la 8e édition prévue du 2 au 14 juillet 2012.

« Femme, moteur du changement ! »tel est le thème de cette édition 2012, d’où le choix d’une marraine dira Diallo Abdoulaye. C’est donc à Babara Hendricks, star d’opéra et du gospel américain que reviendra l’honneur de décerner le prix Sergio Vieira de Mello à la clôture du festival.

En plus de la marraine, d’autres invitées dont le Pr Henriette Dagri Diabaté, grande chancelière de Cote d’Ivoire, Bineta Diop, Annie Chebeya, Mariam Coulibaly, Noelle Bowles viendront avec les burkinabè Alimata salembéré, Jacqueline Ki-Zerbo et Nestorine Sangaré illustrer de part leur expérience le thème du festival.

Antoine Vitkine, Yannick Letourneau, Sani Magori, Adama Dahico, Jeffrey Fifdh, et Amkoullel viendront aussi jouer leur partition. Des réalisateurs burkinabè dont Michel Zongo présenteront leurs œuvres.

Ciné droit libre 2012, ce sera aussi le festival de films sur les droits humains et la liberté d’expression qui se tiendra les 2 et 3 Juillet 2012. Projections-débats, masterclass, exposition, 10 minutes pour convaincre, forum du festival, concours, café concert seront au rendez vous !

En plus de l’Institut Français et des cités universitaires et de la MACO, de nouveaux sites de projections dans les quartiers non lotis et à l’ambassade des USA seront expérimentés pour permettre d’atteindre le maximum de participants.

Yaye Diane SANOU - Rtb.bf

ciné droit libre festival cinéma droit libre burkina faso ouagadougou bobo dioulasso fespaco film panafricain warba liwaga traditionnelle tacborsé burkinabè