4ème édition de la Nuit du basin : Aux couleurs des 40 ans de musique d’Abdoulaye Diabaté

Le vendredi 16 novembre 2012, le théâtre de l’Amitié de Bobo-Dioulasso va abriter la 4ème édition de la Nuit du basin. Le promoteur de la manifestation s’est confié à la presse en annonçant beaucoup de choses inédites.

« La 4ème Nuit du basin  sera tenue aux couleurs des 40 ans de musique de l’artiste musicien Abdoulaye Diabaté du Mali. Je suis parti d’un constat au niveau de mon pays le Burkina Faso, et un pays frère, le Mali. A chaque manifestation, les femmes se parent dans le basin. J’ai tout de suite conclu qu’il y a une communauté de culture à ce niveau…Je veux donc partir de cette réalité culturelle, pour renforcer un tant soit peu, la fraternité qui existe entre nos deux pays… ».

C’est par ces mots que, le promoteur de la « Nuit du basin », Abdoulaye Sérémé, dit le Saoudien a introduit son entretien avec la presse sur la manifestation qui a vu le jour en 2008. Pour marquer la soirée d’une tâche indélébile, il a fait appel à une icône de la musique malienne, Abdoulaye Diabaté qui fête ses 40 ans de musique. Coïncidence pour coïncidence, le 16 novembre sonne les 40 ans de professionnalisme du musicien. C’était dans la même cité de Bobo-Dioulasso en 1972, quand il fut le plein de la salle de spectacle. De retour au Mali, il a démissionné de son poste de comptable pour se consacrer à la musique. 40 ans après le concert historique qui l’a révélé aux mélomanes, Abdoulaye Diabaté est de retour à Bobo-Dioulasso dans le cadre de la « Nuit du basin ».

Le promoteur de la soirée, notamment Saoudien, qui est un habitué des grands spectacles à travers l’Afrique, entend faire de cette édition celle d’une intégration totale entre son pays le Burkina Faso et le Mali. Aussi entend impliquer les représentations des deux pays dans l’ambiance de la nuit. Le parrain de cette édition est l’ex-député Stéphane Sanou. Selon le promoteur de la soirée, ce monsieur a beaucoup contribué pour que la manifestation soit une réalité. « Quand j’ai fait le point du plateau artistique au parrain, il m’a offert la somme de 3 millions pour me permettre de réussir mon pari. Ce pari n’est autre que faire de cette édition une édition inédite. Il dit avoir agi de la sorte car la soirée permet une valorisation d’un pan de notre culture… », a témoigné le Saoudien. En effet, le plateau musical prévu par l’organisateur, fait cas de grandes vedettes de la chanson moderne malienne et Burkinabè, pour accompagner Abdoulaye Diabaté. Comme d’habitude, le basin sera valorisé, mais aussi c’est serait une occasion pour les amoureux de la bonne musique, de déguster une fois de plus, les sons de ce grand « djéli » (griot) qu’est Abdoulaye Diabaté.

Souro DAO - L'Express du Faso

dioula mali burkinabè mode ouagadougou nuit du bazin bobo dioulasso burkina faso musique variété traditionnelle